LES HOMMES ET LES FEMMES DE QUALITÉ
FONT LES ENTREPRISES PERFORMANTES

Le télétravail, kesako ?

Publié le 25/03/2016

teletravail1Le télétravail est né dans les années 70 et se pratiquait surtout via le téléphone et le fax. En France, il est suscité par les pouvoirs publics pour ainsi développer un mode d’aménagement du territoire (attirer de nouveaux actifs, développer les nouvelles activités liées aux TIC ou encore éviter un déplacement massif des populations vers les zones urbaines). Il permet d’exercer une activité en dehors des locaux habituels et est rendu possible grâce au développement des nouvelles technologies et du changement économique (mondialisation, internet, téléphonie mobile, ordinateur portable…).

Essayons de comprendre selon différents points de vue ce que le télétravail permet concrètement d’apporter.

Du point de vue employeur

Dans les années 2000, le télétravail se concentre davantage sur certains secteurs d’activité comprenant ses avantages et inconvénients. C’est un moyen pour les entreprises de délocaliser ou d’externaliser un travail en tout ou partie. Réduisant les coûts et augmentant la mobilité, il peut alors être perçu comme « une nouvelle pratique de management et de coordination ».

Il permet à l’employeur d’augmenter la flexibilité des ressources humaines, de réduire l’absentéisme et les retards. Il favorise également l’intégration de salarié handicapé ou encore des salariés ayant des contraintes familiales fortes.

Si vos employés travaillent depuis leur domicile on comprend aisément que cela permette de réduire les coûts engendrés par la location d’un bureau par exemple. De plus, les nouvelles technologies ayant le vent en poupe depuis quelques années, le télétravail offre une image de l’entreprise assez moderne, innovante et dynamique.

Du point de vue de l’employé

Vous travaillez à Paris et avez une sainte horreur de la circulation ? La foule dans le métro vous effraye ? Alors le télétravail peut s’avérer être un atout considérable pour vous.

En tant que télétravailleur, vous pouvez désormais améliorer votre qualité de vie, gagner du temps et donc vous octroyer plus de libertés : moins de temps de transport, des horaires de travail plus souples. Vous abordez donc votre journée plus sereinement et vous rendez davantage disponible pour votre employeur qui verra en vous un gain de productivité considérable. Quoi de mieux que deux parties satisfaites ? Vous pouvez dès à présent concilier plus aisément votre vie professionnelle et personnelle tout en gagnant en autonomie et en responsabilité.

De plus, les open space se généralisent, vous n’avez donc plus à supporter les nuisances sonores engendrées malgré toute la bonne volonté de vos collègues.

D’un point de vue commun

teletravail2Réduisant les temps de transport, il permet donc à notre planète d’avoir un nouveau souffle ou du moins de profiter du peu d’oxygène qui lui reste en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.
Dans ce cas, pourquoi n’est-il pas plus développé ?

Votre usine n’étant pas transportable à votre domicile, le télétravail ne peut donc s’appliquer qu’à certaines activités, comme l’informatique par exemple. Peur du changement ou méconnue, cet usage reste encore aujourd’hui peu pratiqué. Cela peut s’expliquer notamment par le fait qu’elle comporte certains inconvénients.

Vous l’aurez compris, une nouvelle méthode de travail bouleverse sensiblement la vie professionnelle et professionnelle, la vie familiale, les relations sociales ou encore l’identité psychologique du télétravailleur.

Ne bénéficiant pas de l’appui du groupe, de l’équipe, des syndicats ou autre, on peut rapidement se sentir isolé. On entache l’aspect convivial de l’entreprise et perdons en satisfaction relationnelle. Notre vie sociale peut donc en être impactée. Il peut également défavoriser votre sentiment d’appartenance à l’entreprise et peu à peu vous démotiver. Vie professionnelle et personnelle peuvent ne plus être aussi bien délimitées. Il faut alors établir des règles strictes afin de ne pas altérer la vision de son propre environnement en mélangeant ces deux aspects.

À vous de faire les bons choix en optant peut être pour une poire coupée en deux !

Le compte personnel de formation : pour se sentir compétent dans son activité Comment manager la génération Z ?