LES HOMMES ET LES FEMMES DE QUALITÉ
FONT LES ENTREPRISES PERFORMANTES

La rubrique extra-professionnelle de votre CV

Publié le 25/03/2016

Le CV, c’est l’une des premières choses que le recruteur peut lire de vous, et la première impression se doit d’être la bonne !

Alors non, la rubrique « Extra-professionnel », « Loisirs », « Divers », ou encore « Autres » de votre CV n’est pas la plus importante. Ce n’est pas non plus celle qui déterminera ou non le fait que vous soyez rappelé(e) par un recruteur. MAIS il reste essentiel de la soigner !

Voici quelques conseils :

Vous devez être l’acteur des loisirs qui sont censés vous passionner !

Exemple. « Passionné(e) de  cuisine »
Si l’explication liée à cette activité est votre appétence pour engloutir toutes les bonnes choses cuisinées par votre conjoint(e), oubliez. Cette information risque de ne pas être des plus pertinentes.

Pas de fayotage !

Exemple. « Féru(e) des tableaux Excel, de la Comptabilité Analytique. »
Vous aimez votre job, c’est parfait, mais bon soyons sérieux, n’en faites pas trop ! Si vraiment vous passez vos soirées avec le Club des Experts Comptables de Meurthe et Moselle, votre justification est parfaite et votre loisir tout à votre honneur. Ne tenez pas compte de cette remarque.

N’indiquez que des activités dont vous pouvez, un tant soit peu, parler !

À titre d’exemple, remémorez-vous la fameuse scène de la série ”Bref”*, auriez-vous vraiment aimé être à la place de Kyan Khojandi quand il a dû expliquer que le KAYAK n’était pas une de ses activités favorites, juste un mot qui pouvait s’écrire dans les deux sens et que ça lui plaisait bien ?
N’oubliez jamais que votre interlocuteur ne partage peut-être pas votre passion atypique
Si vous souhaitez inscrire impunément votre médaille de bronze du plus gros mangeur de Choux de Bruxelles ou mettre en avant votre passion pour les poupées de porcelaine, libre à vous. Mais est-ce que cela est vraiment à votre avantage ?

 

Cet article, à prendre au second degré bien évidement, doit surtout vous faire prendre conscience que le recruteur n’a pas à tout savoir de vous. Avant d’inscrire une activité dans la rubrique loisirs de votre CV, posez-vous ces quelques questions :

  • Est-ce que cette information est pertinente pour le recruteur ?
  • Est-ce que cette activité me met vraiment en avant pour l’obtention de ce poste ?
  • Est-ce que je peux justifier de cette activité en une phrase ?

Si la réponse est oui à chacune d’elles, alors n’hésitez pas, faites nous découvrir vos passions.

 

*« Bref, J’ai eu un entretien d’embauche », épisode  4, diffusé le 5 septembre 2011
“J’avais tout bien préparé, j’avais fait mon CV, dans la case loisirs j’avais mis que j’aimais bien le kayak. J’avais jamais fait de kayak, mais j’aime bien les mots qui se lisent dans les deux sens.”