LES HOMMES ET LES FEMMES DE QUALITÉ
FONT LES ENTREPRISES PERFORMANTES

Le compte personnel de formation : pour se sentir compétent dans son activité

Publié le 25/03/2016

image1Le Compte Personnel de Formation (CPF), qu’est-ce que c’est ?

Si vous avez l’envie de sécuriser votre parcours professionnel en réalisant une formation ou en validant des compétences déjà acquises, faites appel au Compte Personnel de Formation !

Entré en vigueur au 1er janvier 2015, le CPF vient remplacer le Droit individuel à la formation (DIF). Sa principale différence avec l’ancien dispositif est qu’il vous place comme l’un des principaux acteurs de la construction de votre parcours professionnel.

Chaque personne ayant pu découvrir les joies de la vie professionnelle cumule, tout au long de sa carrière, des heures de formation. Ainsi, si vous êtes salarié(e) à temps complet, votre compte est automatiquement crédité de 24h par an les cinq premières années dans la vie active puis 12h par an, pendant 3 ans. Le plafond maximal d’heures est de 150 heures. En bonus : les heures acquises restent valables s’il y a un changement de situation professionnelle !

Que faire de son solde d’heures CPF ?

Ne donnant accès qu’à des formations certifiantes et/ou qualifiantes, le CPF vous permet d’acquérir ou de faire reconnaître des compétences et des connaissances qu’il est indispensable de maitriser en fin de scolarité obligatoire (expl. Communiquer en français, Utiliser les mathématiques, etc.).

D’autres formations sont également répertoriées sur l’Inventaire élaboré par les Conseils régionaux (COPAREF), les partenaires sociaux et les branches professionnelles. Cet inventaire vous donne accès à des formations diverses et variées, telles qu’un Brevet des Métiers D’art Graphisme et Décor, une Licence Professionnelle en Communication, un Master en Droit, un Diplôme d’Ingénieur ou tout simplement une formation de perfection dans une langue étrangère.

En janvier 2016, 12 746 formations étaient accessibles grâce au CPF. Les formations ont eu une durée moyenne de 151h pour les salariés et de 585h pour les demandeurs d’emplois au cours de l’année 2015.
(source : le-compte-personnel-formation.com)

Se former, sur son temps de travail, c’est possible !

Il faut néanmoins demander l’autorisation à son employeur 60 jours avant le début d’une formation d’une durée inférieure à 6 mois (ou 120 jours avant le début d’une formation supérieure à 6 mois). A la suite de cette demande, l’employeur a 30 jours calendaires pour apporter sa réponse.

Vous pouvez également réaliser une formation en dehors de votre temps de travail, sans faire appel à votre employeur, en faisant valider votre demande auprès d’un conseiller en évolution professionnelle.

Mais, qui prend en charge les frais de formation ?

Pour régler les frais pédagogiques et certains frais annexes, vous pouvez principalement faire appel à l’Opca qui est en charge de collecter la contribution financière de votre entreprise ou encore à votre employeur lui-même.

Il n’est jamais trop tard pour se former et dégainer de nouveaux atouts professionnels, renseignez-vous !

Pour consulter votre solde d’heures CPF et les mobiliser : moncompteformation.gouv.fr