LES HOMMES ET LES FEMMES DE QUALITÉ
FONT LES ENTREPRISES PERFORMANTES

Conseils candidats

Conseils pour soigner votre profil candidat sur les réseaux sociaux

Pour mettre tous les atouts de votre côté afin de séduire les recruteurs sur la toile, il vous faut impérativement soigner votre profil candidat sur les réseaux sociaux ! En mettant à jour régulièrement votre profil et en veillant à ne pas faire commettre d’impairs qui pourraient vous faire passer à côté d’opportunités professionnelles !
Pour vous aider voici une petite liste d’erreurs à éviter pour être au top :

rs
La Forme :

Réseaux Sociaux riment avec visibilité et pour l’optimiser il vous faut mettre une photo de profil et si vous souhaitez être repéré(e) facilement et positivement, sur Viadeo et LinkedIn par exemple : optez pour une photo professionnelle ! Évitez les photos de groupe et les arrières plans douteux !

 
Le Fond : 

Pour accompagner une belle photo, rien de mieux qu’un titre personnalisé et des mots-clés pertinents pour mettre en avant votre profil candidat. Soyez généreux(se), créatif(ve) mais surtout cohérent(e) dans la rédaction de votre titre !
Si votre statut indique que vous êtes au chômage, cela peut influencer négativement votre employabilité auprès des recruteurs. On vous conseille ainsi d’avoir un statut valorisant ou bien aucun statut, ce qui laisse plus de place pour vos mots-clés !
Quant à vos expériences professionnelles, n’hésitez pas à avoir recours aux chiffres, parce qu’ils reflètent des résultats concrets !

 
Les Actions :

Le nombre de vos contacts sur les réseaux sociaux professionnels est un indicateur clé pour les recruteurs. Pour être le plus crédible possible, un nombre variant entre 15 et 25 contacts est conseillé ! Même si c’est tentant d’utiliser les demandes de mise en relation style ‘Template’, essayez de personnaliser un minimum vos demandes afin d’entretenir dès un premier contact de bonnes relations. Le pire sur un profil en ligne est le ‘Too Much’.  Il ne faut pas tomber dans le piège et pour y arriver, ne pas diffuser un trop grand nombre de publications car vos actions doivent avoir du sens ! Il est préférable de publier en suivant un planning avec des articles intéressants susceptibles d’attirer l’attention des recruteurs. Et finalement, évitez de commenter si c’est simplement pour commenter !

 

N’oubliez pas Cohérence et Pertinence sont les mots d’ordres.

 

Source : myRHline.com

Conseils candidats

Recherche d’emploi : les faux pas à éviter !

Dans le cadre d’une recherche d’emploi,  nombreuses sont les erreurs que l’on peut facilement commettre, mais surtout éviter.

st

Voici une liste de faux pas à bannir lors de sa quête d’opportunité professionnelle :

  • Pour que votre CV ne se retrouve pas dans la corbeille, évitez le CV « passe-partout » et la lettre de motivation dénuée de personnalité. Ne cédez pas à la facilité et ne vous contentez pas d’une candidature standardisée.
  • Bien choisir le format de son CV ! le plus utilisé et le plus apprécié est le CV chronologique. Le CV thématique permet quant à lui de dissimuler les incohérences et les trous dans votre parcours professionnel. Votre choix dépendra de la façon dont vous souhaitez vous présenter.
  • À bas le conditionnel ! Pour montrer que vous souhaitez vous investir et apporter votre savoir-faire à l’entreprise, évitez le conditionnel qui laisse planer une impression d’incertitude sur vos ambitions.
  • Diplômes vs Réalisations ! En effet, les formations sont très importantes aux yeux des recruteurs mais cela ne suffit pour concrétiser une embauche. Il vous faut notamment miser sur vos expériences professionnelles et/ou les missions réalisées.
  • Ne pas se focaliser sur les CDI ! Le CDI reste le contrat de prédilection mais il ne faut pas négliger les autres opportunités qui vous permettront d’enrichir votre parcours professionnel et optimiser votre employabilité.
  • Plus d’excuses ! Aujourd’hui grâce à internet et aux médias sociaux vous pouvez facilement et rapidement vous renseigner sur l’entreprise afin de démontrer votre intérêt et votre engagement. En conséquence informez-vous correctement sur l’entreprise avant de candidater.
  • Le manque de préparation, l’erreur à éviter à tout prix ! La préparation à l’entretien est un package, constitué d’un listing de vos compétences, vos points faibles, vos atouts, vos qualités, vos défauts et également vos questions. Cette étape est primordiale et il ne faut pas omettre de préparer son argumentaire afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Source : www.régionsjob.com

Conseils candidats

Eviter les fautes d’orthographe sur un CV

Un CV parsemé de fautes d’orthographe a trois fois plus de chances d’être retoqué par les recruteurs d’une entreprise française, où une défaillance dans l’écriture est considérée comme une impolitesse, autant qu’une lacune. Dans les branches scientifiques, informatiques et technologiques, le critère compte beaucoup moins. Idem dans les sociétés anglo-saxonnes.

La thèse sur le sujet de Christelle Martin-Lacroux, doctorante à l’université de Toulon, a été présentée hier, en même temps que le baromètre du projet Voltaire, qui évalue le niveau d’orthographe des Français.

ortho

Des fautes sur près de la moitié des CV

47 % des candidatures contiennent des fautes, selon une enquête. Qui ne font pas de cadeau : outre le déficit de compétence, le non-respect de l’orthographe inspire un manque de politesse, voire de valeur morale de la part du candidat. Les fautes de frappe sont jugées moins durement, sauf en cas d’abus. Un constat inquiétant, car les Français ont de plus en plus de mal avec l’écriture : pour une même dictée, le nombre moyen de fautes par élève a augmenté entre 1987 et 2007 : de 10,7 à 14,7.

C’est là que le projet Voltaire intervient. Ce service de remise à niveau en orthographe propose aux Français de passer un examen, le certificat Voltaire, dont le résultat aboutira à valoriser leur CV. Du coup, l’institution dresse également, chaque année, un baromètre du niveau d’orthographe des Français.

Verdict : il décline. Lentement, mais sûrement. Les femmes restent meilleures que les hommes. Et géographiquement, une région surpasse largement les autres : Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées obtient un score supérieur à 600 points. Ce n’est pas un hasard si, depuis 1879, ses candidats dominent les concours de professorat et de la fonction publique. Les derniers de la classe sont les habitants de la grande région Grand Est (Alsace Champagne Ardenne Lorraine), avec un score de 451 (moyenne : 520).

Fautes récurrentes

Alors, sur quoi butent les Français ? D’abord sur la grammaire, c’est-à-dire les accords et la conjugaison. Le plus compliqué reste de différencier le futur du conditionnel. Deuxième difficulté récurrente, les accords du participe passé avec l’auxiliaire avoir : « les fraises que j’ai mangé » ou « les fraises que j’ai mangées » ? C’est la deuxième version qui est la bonne… Pour le côté purement lexical, c’est moins difficile, même si quelques pièges restent compliqués à éviter. Par exemple, « suite à » n’est pas français et « voire même » est un pléonasme, rappelle le dictionnaire.

Source : Le Républicain Lorrain

Conseils candidats

Pourquoi déposer votre dossier dans un cabinet de recrutement ?

En recherche d’emploi, à l’écoute d’opportunité professionnelle ou par simple curiosité, faire appel à un cabinet de recrutement quand on étudie le marché de l’emploi n’est pas un acte insignifiant.

Vous candidatez à un poste via un cabinet de recrutement ? N’oubliez jamais que les consultants du cabinet ont désormais votre candidature dans leur base de données et pourront faire appel à vous pour tout autre poste en adéquation avec votre profil.

Vous êtes en poste mais souhaitez trouver un poste correspondant mieux à vos attentes et aspirations ? Les consultants ont une parfaite connaissance de leurs clients, ils sauront vous tenir informé(e) de la faisabilité de vos projets au sein de l’entreprise en question. De plus, ils pourront vous guider et vous donner des pistes d’amélioration afin d’atteindre vos objectifs !

Vous hésitez et vous vous demandez si votre profil est réellement intéressant pour le cabinet ? Ne cherchez plus. Tous les profils sont intéressants. Il est temps de mettre de côté cette idée selon laquelle les cabinets de recrutement ne sont réservés qu’à une certaine élite.

Satisfait de votre poste et de votre entreprise, pourquoi iriez-vous vous déposer votre candidature dans un cabinet de recrutement ? Tout simplement pour ne pas restez cloisonné dans votre zone de confort ! Et si une opportunité professionnelle inespérée venait à se présenter près de chez vous ? Et si un consultant vous proposait de nouvelles perspectives professionnelles jamais imaginées ?

Il est difficile de concilier vie professionnelle et vie personnelle tout en s’intéressant au marché de l’emploi. Et si quelqu’un le faisait pour vous ?

Comment entrer en contact avec le cabinet de recrutement ?

La démarche est plutôt simpliste. Il suffit de déposer soi-même son CV en ligne voire à l’accueil du cabinet s’il n’est pas trop éloigné de chez vous. Et pour augmenter votre visibilité, n’oubliez pas que les Cabinets de Recrutement consultent régulièrement les réseaux sociaux.

Exemple pratique. Pour adresser votre CV aux Consultants du Cabinet de Recrutement Blique Actimum : cliquez-ici

(Source : RegionsJob)

Conseils candidats

La rubrique extra-professionnelle de votre CV

Le CV, c’est l’une des premières choses que le recruteur peut lire de vous, et la première impression se doit d’être la bonne !

Alors non, la rubrique « Extra-professionnel », « Loisirs », « Divers », ou encore « Autres » de votre CV n’est pas la plus importante. Ce n’est pas non plus celle qui déterminera ou non le fait que vous soyez rappelé(e) par un recruteur. MAIS il reste essentiel de la soigner ! Lire la suite